L’équitation et votre santé.

le regime de star et l'equitation

L’équitation est faite pour vous !

Votre remise en forme est en route, vous commencez à fondre, il est temps de vous mettre en selle! l’équitation est faite pour vous !

L’équitation est un sport alliant technicité, endurance,tonus musculaire, équilibre, sang froid, humilité et l’amour des animaux !

Pratiquable en manège couvert, en extérieur ce sport est le seul à vous proposer des grands bols d’air tout en ne faisant qu’un avec un être vivant. L’équitation est excellente pour la proprioception, c’est à dire la faculté d’adaptation du corps à l’équilibre. Elle permet de trouver un bon équilibre de la colonne vertébrale et de faire travailler sa musculature profonde : les muscles stabilisateurs de la colonne vertébrale (abdominaux et abducteurs), la musculature périphérique des hanches et les muscles de la colonne cervico-dorsale.

Avec plus de 700 000 licenciés en France, l’équitation est le troisième sport le plus pratiqué en FRANCE, et le premier sport féminin.
Pourtant, nombreux sont les Français à penser que la discipline demeure élitiste.
Voici plusieurs bonnes raison de pratiquer l’équitation

Maintenant que vous maîtrisez les erreurs que vous faisiez dans votre alimentation, il est temps d’avoir une activité physique régulière.
L’équitation se pratique principalement en extérieur.
Premier sport féminin, en France, en nombre de pratiquantes. Rien d’étonnant, quand on découvre tous les bienfaits de l’équitation! Préparez vous à muscler les zones rebelles!
Pas, trot, galop… Chaque allure va vous faire travailler des muscles rarement sollicités. l’intérieur des cuisses, les adducteurs. Pour être en communion avec l’animal, vous devez épouser ses mouvements, ses cadences, suivre en suspension les impulsions du cheval (environ 100/min, au pas). Le top ! vous travaillerez votre galbe, votre tonicité. Vous obtiendrez un raffermissement généralisé de votre corps  l’équitation.
N’oubliez pas que vous travaillerez vos muscles profonds comme les abdominaux et les lombaires !

Gagner un « port de reine »
Le mouvement permanent de rétroversion du bassin, indispensable pour tenir l’« assiette », oblige à redresser le dos et à relever la tête. Mais le bonus c’est que, une fois acquis, le réflexe de se tenir bien droite se garde, même à terre. Et un port de tête altier, non seulement c’est ultra-chic mais ça allonge visuellement la silhouette !

 

Bien qu’impressionnant avec ses 500 kg, le cheval est un être sensible, social et assez indépendant.Bien soigner, savoir observer l’animal afin de détecter toute anomalie, l’équiper, tout contribue à vous rapprocher de cet être vivant et à le respecter ( c’est réciproque.).
Il dégage une puissance brute ,pensez qu’il scanne chacune de vos émotions de vos mouvements parasites, il sait si vous êtes sûr de vous, en panique, si vous avez un doute. Retenez qu’il compte sur vous pour le défendre! si il vous sent indécis, apeuré, effrayé, il ne se sentira pas en sécurité et là c’est lui qui prendra les décisions . Nous vous  vous encouragons à gagner en confiance !
Vous apprendrez à gérer vos émotions, à réagir à bon escient.

Qui n’a jamais entendu dire « quand on fait de l’équitation, c’est le cheval qui fait tout… » Faux ! Une fois en selle, le cavalier doit constamment s’appliquer à conserver ses jambes au contact de l’animal, les mors au contact, bien assis dans sa selle. Toutes les aides contribuent à vous faire comprendre  votre animal, jusqu’à votre regard ! Cet effort, qui se fera peu ressentir dans l’instant, mobilisera cependant les muscles du mollet des fessiers et même du dos. Vous avez dit culotte de cheval ? Rien à voir avec l’équitation ! Bien au contraire : avec l’effort, la peau sera tonifiée et l’accumulation de cellulite va s’estomper. (petit rappel: trop de sucre raffinés  crée des pics d’insuline et donc stockage de graisse.) En plus du renforcement musculaire, l’équitation va développer l’équilibre et l’endurance. Après une heure en selle, vous serez trempé , vidé, détendu, heureux de vivre !!!Un vrai sport-plaisir !

Il ne vous restera plus qu’à soigner votre animal en le chouchoutant…

Où pratiquer l’équitation ?
Partout, même à proximité des grandes villes. On compte environ 7000 centres équestres !

L’équitation est principalement pratiquée en loisir:  promenades, randonnées, circuits de découverte. Ce sport  se pratique également en compétition où il existe de nombreuses disciplines : le dressage, le saut d’obstacles, le concours complet, l’attelage, l’endurance, la voltige, le horse-ball, les épreuves techniques style hunter, la montée en amazone sans oublier le polo, les courses hippiques, le poney, la vénerie (chasse à courre).

Lorsque l’on parle d’équitation, on pense naturellement aux reprises en groupe, dans une carrière ou un manège, avec principalement des exercices de dressage et de saut d’obstacles. Mais l’équitation, ce n’est  pas que cela. La Fédération Française d’Equitation recense officiellement plus de 20 disciplines équestres. Vous aimez les grands espaces et la randonnée ? Le Trek est fait pour vous. Vous avez la passion du ballon rond ? Dans ce cas, choisissez le horse-ball. L’univers des cowboys vous attire ? Initiez-vous à l’équitation western. Une fois que vous aurez acquis les bases de cette pratique, libre à vous de préférer une discipline plutôt qu’une autre, avec l’embarras du choix.
Un sport accessible à tous!

Voici notre sélection de livres qui vous aideront à commencer ou à vous perfectionner!

Combien ça coûte ?
Un cavalier non propriétaire de son cheval consacre environ 100 € par mois (tenue comprise) pour une heure de pratique par semaine. Un propriétaire dépensera au moins 300 € (davantage en région parisienne).

Combien de temps pour savoir monter ?
Un entraînement de neuf mois, à raison d’une heure par semaine, permet de rester en selle et de se tenir aux trois allures, mais seulement en manège. Pour être un cavalier de très bon niveau ( compétition), comptez dix ans. Pratiquée en loisir, l’équitation ne nécessite pas de posséder des
qualités particulières. Pour toutes les formes de compétition, une bonne condition physique est souhaitable ainsi qu’une bonne musculation des abdominaux et des muscles du dos (qui soutiennent la colonne vertébrale) afin d’éviter les souffrances à ce niveau.

L’équitation peut être pratiquée dès le plus jeune âge grâce à l’initiation sur poney et poursuivie très tard dans la vie sous forme de loisir. Il est courant de rencontrer des champions au-delà de la quarantaine.

Il faut toujours vérifier le matériel avant toute pratique : selle, mors, bride, étriers. Le port de la bombe (casque) est obligatoire. L’acquisition de vêtements adaptés à l’équitation est nécessaire et en particulier des bottes.

La vaccination anti-tétanique doit être bien tenue à jour (risque de contact avec le bacille lors des chutes).

Voici de quoi vous perfectionner afin de préparer un galop ou revoir vos aides à tête reposée!

Une pensée sur “L’équitation et votre santé.

  • 30 avril 2018 à 19 h 41 min
    Permalink

    Bonjour. Même si le citron a d’excellentes qualités nutritionnelles et qu’il permet une basification du PH du corps il ne peut être considéré comme solution unique pour la perte de poids.Il faut respecter le trio protéine-glucide-lipides pour un régime équilibré. Le sommeil a aussi une très grande importance ainsi que la pratique d’une activité physique.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *